Bayeux Raid du Bessin. Clément Aubert, Guillaume Picard et Arnaud Gucciardi remportent la cinquième édition

Avec un temps de 3 h 31’39’’, l’équipe des SABz, composée de Clément Aubert, Arnaud Gucciardi et Guillaume Picard, s’est imposée au terme de 3 jours d'aventure.

Dernière mise à jour : 29/08/2013 à 11:57
Raid du bessin – La cinquième édition a eu lieu lundi, mardi et mercredi
Cinquante-quatre jeunes conquis par l’aventure
La cinquième édition du Raid du Bessin, organisé par la Ville de Bayeux, a permis à 18 équipes (soit 54 jeunes âgés de 14 à 17 ans) de se confronter à des épreuves sportives durant trois jours. L’équipe des SABz (Clément Aubert, Guillaume Picard et Arnaud Gucciardi) s’est imposée avec un temps de 3 h 31’39’’.
33 filles et 21 garçons ont pris part à cette animation concoctée par le service des sports de Bayeux. Partis lundi du stade Henry-Jeanne, à Bayeux, les concurrents ont mis le cap sur Ver-sur-Mer où était installé leur camp. Puis sur Courseulles-sur-Mer le mardi pour participer à des épreuves nautiques, et à des courses et du longe-côte le mercredi, notamment.
Varié et relevé
Liaisons en VTT, spéciales en vélo, course à pied, longe côte, épreuves d’agilité, d’endurance, construction de radeau, stand up paddle, nage… Le menu était copieux et varié. Il permettait aussi à chacun de tirer son épingle du jeu en faisant preuve de détermination et de solidarité en exploitant les forces de chaque membre de son équipe.
Mais il faut un vainqueur dans chaque compétition.
Les SABz l’emportent
Avec un temps de 3 h 31’39’’, l’équipe des SABz, composée de Clément Aubert (17 ans), Arnaud Gucciardi (16 ans) et Guillaume Picard (16 ans), s’est imposée en reléguant ses poursuivants, les « Flurtmlmurmftes » (Etienne Saussez, Bastien Gillingham et Antoine Duchemin) a près de 12 minutes (3 h 43’20’’). Les Kékésd’Esquay (Arnaud Savary, Thomas Bouet et Antoine Langlois) montent sur la troisième marche du podium avec un temps de 3 h 54’56’’.
« On est satisfaits par cette cinquième édition du Raid, notamment avec six équipes féminines complètes », soulignait Arnaud Tanquerel, maire adjoint à la jeunesse et aux sports. Victorieuses en 2011, l’équipe des Guignols version 2013 (Laëtitia Gainville, Juliette Raber et Mathilde Labridy) décroche la quatrième place avec un temps de 3 h 54’56’’.
Classement
1er Clément Aubert, Guillaume Picard, Arnaud Gucciardi.
2e Etienne Saussez, Bastien Guillingham, Antoine Duchemin.
3e Arnaud Savary, Thomas Bouet, Antoine Langlois.
4e Laëtitia Gainville, Juliette Raber, Mathilde Labridy.
5e Alexandre Levallois, Georges Henry, Guillaume Laudou.
6e Benjamin Lemenan, Clément Lecot, Valentin Lamy.
7e Leymonie Muller, Louise Patry, Agathe Cardron.
8e Manon Laprune, Julie Raux, Paul Hyenard.
9e Marie Gimer, Jeanne Bouet, Pétronille Sartorio.
10e Mathieu Gimer, Maxence Brion, Damien Couture.
11e Coge Aymeric, Léo Chenal, Thibaud Marceau Bazin.
12e Aurélien Dubosq, Axel Behue, Stanislas Pinsault.
Pauline Dupont, Magali Diebold, Hélène Diebold.
16e Audrey Castel, Marie-Laure Ozy, Mathilde Leclerc.
17e Léo Bodren, Victor Lannoy, Maxime Laurent.
18e Lucas Raber, Geoffrey Bukin, Cyriac Mesange Gorgeon.
F. B.
Retrouvez les photos de cette cinquième édition du Raid du Bessin sur notre site Internet, larenaissance-lebessin. fr

Cinquante-quatre jeunes conquis par l’aventure

raid©FB-raid2013resultats0002.JPGLa cinquième édition du Raid du Bessin, organisé par la Ville de Bayeux, a permis à 18 équipes (soit 54 jeunes âgés de 14 à 17 ans) de se confronter à des épreuves sportives durant trois jours. L’équipe des SABz (Clément Aubert, Guillaume Picard et Arnaud Gucciardi) s’est imposée avec un temps de 3 h 31’39’’.
raid©FB-raid2013resultats0003.JPG33 filles et 21 garçons ont pris part à cette animation concoctée par le service des sports de Bayeux. Partis lundi du stade Henry-Jeanne, à Bayeux, les concurrents ont mis le cap sur Ver-sur-Mer où était installé leur camp. Puis sur Courseulles-sur-Mer le mardi pour participer à des épreuves nautiques, et à des courses et du longe-côte le mercredi, notamment.

Varié et relevé

raid©FB-raid2013resultats0004.JPGLiaisons en VTT, spéciales en vélo, course à pied, longe côte, épreuves d’agilité, d’endurance, construction de radeau, stand up paddle, nage… Le menu était copieux et varié. Il permettait aussi à chacun de tirer son épingle du jeu en faisant preuve de détermination et de solidarité en exploitant les forces de chaque membre de son équipe.
Mais il faut un vainqueur dans chaque compétition.

Les SABz l’emportent

Avec un temps de 3 h 31’39’’, l’équipe des SABz, composée de Clément Aubert (17 ans), Arnaud Gucciardi (16 ans) et Guillaume Picard (16 ans), s’est imposée en reléguant ses poursuivants, les « Flurtmlmurmftes » (Etienne Saussez, Bastien Gillingham et Antoine Duchemin) a près de 12 minutes (3 h 43’20’’). Les Kékésd’Esquay (Arnaud Savary, Thomas Bouet et Antoine Langlois) montent sur la troisième marche du podium avec un temps de 3 h 54’56’’.
« On est satisfaits par cette cinquième édition du Raid, notamment avec six équipes féminines complètes », soulignait Arnaud Tanquerel, maire adjoint à la jeunesse et aux sports. Victorieuses en 2011, l’équipe des Guignols – version 2013 (Laëtitia Gainville, Juliette Raber et Mathilde Labridy) – décroche la quatrième place avec un temps de 3 h 54’56’’.

Classement

1er Clément Aubert, Guillaume Picard, Arnaud Gucciardi.

raid©FB-raid2013resultats0025.JPG

2e Etienne Saussez, Bastien Guillingham, Antoine Duchemin (dossards 317).

©FB-raid317.JPG

3e Arnaud Savary, Thomas Bouet, Antoine Langlois.

raid©FB-raid2013resultats0024.JPG

4e Laëtitia Gainville, Juliette Raber, Mathilde Labridy.

raid©FB-raid2013resultats0023.JPG

5e Alexandre Levallois, Georges Henry, Guillaume Laudou.

raid©FB-raid2013resultats0020.JPG

6e Benjamin Lemenan, Clément Lecot, Valentin Lamy.

raid©FB-raid2013resultats0019.JPG

7e Leymonie Muller, Louise Patry, Agathe Cardron.

raid©FB-raid2013resultats0018.JPG

8e Manon Laprune, Julie Raux, Paul Hyenard.

raid©FB-raid2013resultats0017.JPG

9e Marie Gimer, Jeanne Bouet, Pétronille Sartorio.

raid©FB-raid2013resultats0016.JPG

10e Mathieu Gimer, Maxence Brion, Damien Couture.

raid©FB-raid2013resultats0015.JPG

11e Coge Aymeric, Léo Chenal, Thibaud Marceau Bazin.

raid©FB-raid2013resultats0014.JPG

12e Aurélien Dubosq, Axel Behue, Stanislas Pinsault.

raid©FB-raid2013resultats0012.JPG

13e Ronan Savary, Benoît Delaune, Clément Marie.

raid©FB-raid2013resultats0011.JPG

14e Justine Leclercq, Marion Queguiner, Pierre-Nicolas Jeanne.

raid©FB-raid2013resultats0010.JPG

15e Pauline Dupont, Magali Diebold, Hélène Diebold.

raid©FB-raid2013resultats0009.JPG

16e Audrey Castel, Marie-Laure Ozy, Mathilde Leclerc.

raid©FB-raid2013resultats0008.JPG

17e Léo Bodren, Victor Lannoy, Maxime Laurent.

raid©FB-raid2013resultats0007.JPG

18e Lucas Raber, Geoffrey Bukin, Cyriac Mesange Gorgeon.

raid©FB-raid2013resultats0006.JPG

Clément Aubert : la fin d’un règne

raid©FB-raid2013resultats0026.JPGA 17 ans, le Bayeusain vivait sa dernière édition de l’événement. Clément Aubert, c’est quatre participations, trois victoires et une deuxième place. Il finit en beauté avec les SABz, l’équipe victorieuse en 2013.
Que retenez-vous de votre participation ?
Arnaud Gucciardi (à gauche sur la photo) : « C’est physique ! C’est de l’endurance sur trois jours. Un Raid se finit au mental. C’est une belle leçon de vie avec un côté compétition et un côté famille ».
Durant ces trois jours, quelles sont les épreuves qui vous ont paru les plus difficiles ?
Guillaume Picard (à droite sur la photo) : « Ce matin (mercredi, ndlr), avec les relais vélo et en course à pied dans les dunes, avec du longe-côte, pour des sprinters comme nous, 21 tours (300 mètres de course, 500 de vélo) c’était dur. Clément nous a bien aidés en nous motivant à nous dépasser ».
Une épreuve vous a-t-elle particulièrement marqués ?
Clément Aubert (au centre sur la photo) : « Le plus sympa, c’était la construction de radeau (mardi, à Courseulles-sur-Mer, ndlr). Nous avons été une des équipes les plus rapides à mettre le radeau à l’eau et à pouvoir se maintenir à bord durant 20 secondes ».
Cette édition 2013 du Raid du Bessin était-elle plus difficile que les précédentes ?
Clément Aubert : « Je m’attendais à une édition encore plus difficile que l’an passé, ce n’était pas le cas. J’attendais aussi plus d’équipes costauds mais finalement, on a lutté a quatre ou cinq équipes dans le haut du classement. Ce n’était pas gagné d’avance, les deuxièmes étaient à dix minutes derrière nous, on savait que ce serait serré car rien n’est jamais joué d’avance.

La passe de trois

Vous vouliez finir en beauté…
Clément Aubert : « En 2012, je remportais l’aventure avec Corentin Lechevalier et Axel Pourceau. Axel vivait alors sa dernière participation car il avait 17 ans. Je souhaitais finir en beauté comme cela avait été le cas pour lui l’an passé ».
Vous avez remporté trois éditions (2013, 2012, 2010) et obtenu une deuxième place en 2011… Que retenez-vous de cet événement ?
Clément Aubert : « Le Raid du Bessin, c’est quand même assez difficile. Depuis ma première participation, le niveau est monté crescendo. Il faut être un minimum sportif pour s’en sortir au niveau des épreuves. En 2011, mon équipe avait tout donné sur les épreuves sportives en dernière journée pour reprendre des points. Sans succès. C’est d’ailleurs une équipe féminine qui l’avait emporté. Pour espérer gagner le Raid du Bessin, il faut vraiment être régulier. Il y a un peu de nostalgie pour ma part puisque c’était ma dernière participation cette année. Mais toutes les éditions étaient belles. L’an passé, ça s’était joué à quelques dizaines de secondes… Je vais retenir cette dernière victoire ».
14400 Bayeux